L’Ensemble La Ca’d’Oro

Marie Rouquié, violon baroque

Nils de Dinechin, viole

Clémence Hoyrup, clavecin

 

 

 

C’est en septembre 2000 que de jeunes musiciens créent l’ensemble La Ca’d’Oro. Durant l’été 2001, ils participent à un séminaire à la Fondation Giorgio Cini (Venise). En plus des rencontres musicales qu’ils y feront (O. Edouard, F. Eichelberger, A. Gervreau, L. Alvini, J.C. Frisch, …), ils découvriront la Casa d’Oro, palais vénitien mythique (ci-dessous). Ce monument qui a traversé le temps, subi de profondes transformations suivant les époques et les styles avant de devenir un musée, semble définir au mieux leur volonté d'être un "ensemble à géométrie variable ".

 

Composé d’un noyau de trois instruments (violon, violoncelle/viole et clavecin), l'ensemble La Ca'd'Oro fait découvrir au fil des concerts des œuvres dans différentes formations, de l'instrument seul au trio, quatuor et plus, ce qui lui permet de s’adapter aux exigences des différents répertoires abordés. Curieux et passionnés, ils prennent autant de plaisir à interpréter les œuvres majeures du répertoire qu’à re-créer des pièces oubliées. Cette curiosité les pousse désormais à l’interprétation de la musique préclassique et classique sur instruments d’époque (pianoforte, archets classiques, flûte…).

 

A partir de 2001, ils travaillent au sein du département de musique ancienne du CNSMD de Lyon. A l'issue de leur cursus instrumental individuel (2005), leur volonté de se perfectionner dans l'interprétation de la musique classique les pousse à intégrer en janvier 2006 le cycle de musique de chambre du CNSMD de Lyon. En 2004 l'ensemble La Ca'd'Oro est finaliste du concours Premio Bonporti (Rovereto, Italie) et remporte une "mention honorable" au concours Musica Antiqua (Bruges, Belgique) en 2006. Il se produit dans divers festivals en France et à l'étranger, notamment dans le « Brezice Group Festival » (Slovénie) en tant que « Jeunes Talents Français »  en 2005.

 

 

 

 

 

 

Marie Rouquié, violon baroque

 

Après des études de violon "classique" et de clavecin au conservatoire de Perpignan, Marie Rouquié se dirige vers la musique ancienne et intègre la classe de violon baroque d'Odile Edouard au CNSM de Lyon en 2001. Après avoir obtenu son DNESM avec mention très bien à l'unanimité et félicitations du jury en juin 2005, elle continue ses études avec Enrico Gatti au conservatoire royal de La Haye. Depuis 2004, elle joue au sein d'ensembles tels que le Concerto Soave, le Concert Spirituel, l'Ensemble 415 et le Concert Français. Elle se produit également en soliste dans plusieurs festivals en France et en Europe. Marie Rouquié est titulaire du DE de musique ancienne, et a bénéficié d'une bourse de musique classique de l'ADAMI. Marie Rouquié joue sur un violon d'Andrea Castagneri de 1741.

 

 

Nils de Dinechin, viole

 

Nils de Dinechin obtient un premier prix de violoncelle ainsi qu'un premier prix de musique de chambre en 1998 au CNR de Lyon dans la classe d'Augustin Lefebvre. Parallèlement à ses études de violoncelle il apprend la viole de gambe avec Geneviève Bégou et Marianne Müller. Séduit par le répertoire baroque, il poursuit ses études au CNSM de Lyon en violoncelle baroque dans la classe de Claire Giardelli où il obtient son Diplôme National d'Etudes Supérieures Musicales avec mention en juin 2005. Il se perfectionne auprès de Bruno Cocset à  l'ESMUC de Barcelona. Il est amené à travailler régulièrement avec Hervé Niquet au sein du Concert Spirituel, et à jouer en soliste ou en musique de chambre dans divers festivals en France et à l'étranger. Nils de Dinechin joue sur une viole de Pierre Jacquier de 1999 qui appartient au Fonds Instrumental Français.

 

 

Clémence Hoyrup, clavecin

 

Née en 1981, Clémence Hoyrup débute le piano à l'âge de cinq ans, mais elle se dirige rapidement vers le clavecin, en intégrant la classe de M.C. Pinget au CNR de Lyon, où elle obtient en 2000 la médaille d'or de clavecin et de musique de chambre. En septembre 2001, elle est admise dans la classe de F. Lengellé, au CNSMD de Lyon, où elle obtient en 2005 le Prix de clavecin, mention très bien. Au cours du premier semestre de l'année 2005/06, elle se perfectionne auprès de G. Murray (Universität für darstellende Künste und Musik, Vienne, Autriche). Elle est également titulaire du Diplôme d’Etat de clavecin, et enseigne à l’Ecole Municipale de Vénissieux (Rhône). Elle se produit tant en soliste qu'en musique de chambre ou en accompagnement de chœurs ou d’orchestres (en France, Suisse, Slovénie, République dominicaine). Depuis 2003, elle travaille régulièrement avec ‘l'ensemble XVIII-21, musiques des Lumières’, sous la direction de J.C. Frisch.